Être une personne introvertie : mieux se connaître pour s’épanouir

Personne introvertie avec un bonnet qui se cache derrière un paravent noir

Qu’est ce qu’une personne introvertie ? Les stéréotypes la décrivent, à tort, comme quelqu’un d’asocial, replié sur lui-même. Pourtant, derrière une tendance à la solitude et une apparence calme et réservée, se déploie une personnalité riche et complexe, qui pourrait bien être une force… Vous est-il déjà arrivé de vous sentir anormal, différent, d’avoir besoin d’être souvent seul pour vous ressourcer ? Peut-être êtes-vous une personne introvertie, tout simplement ! Pour vivre épanoui et heureux en acceptant sa personnalité, il faut d’abord la reconnaître et la comprendre. Lisez ce qui suit si vous avez envie de percer le mystère des introvertis

Qu’est-ce que l’introversion ?

C’est Carl Gustave Jung, pionnier de la psychologie humaine, qui a décrit pour la première fois la notion d’introversion. En 1921, dans son ouvrage Types psychologiques, il tente de dresser une typologie de la personnalité humaine. Pour cela, il distingue deux composantes fondamentales : l’introversion et l’extraversion. Ce qui différencie ces deux manières d’être, c’est la façon dont on va tirer notre énergie. 

  • Une personne introvertie a besoin de passer de longs moments seule, dans des environnements calmes, pour se ressourcer. Les interactions sociales prolongées ou trop fréquentes lui puisent toute son énergie. Elle est plus souvent tournée vers son monde intérieur, ses pensées, ses réflexions..
  • Une personne extravertie, à l’inverse, tire son énergie des relations sociales. Elle est davantage orientée vers les sphères extérieures et a besoin de stimulations externes régulières.

Être introverti, c’est donc un trait de personnalité, un mode de fonctionnement psychologique particulier qui implique de passer du temps seul pour se sentir bien. Ce besoin est presque vital, et s’ il n’est pas respecté, une personne introvertie peut vite se sentir épuisée.

Comme tout trait de personnalité, l’introversion impacte la façon dont on mène notre vie. Elle influe sur nos comportements, nos choix, nos carrières, nos relations. Avoir conscience de son introversion s’avère indispensable pour mener une vie épanouie et pour pouvoir respecter ses besoins.

personne introvertie : femme assise seule au bout d'une jetée qui regarde la mer

Comment savoir si l’on est une personne introvertie ?

Des caractéristiques spécifiques

Après avoir lu le début de cet article, vous vous reconnaissez peut-être dans la description de la personne introvertie… Ou bien, au contraire, vous n’êtes pas complètement convaincu d’avoir ce mode de fonctionnement ? Il ne faut pas oublier que l’échelle d’extraversion/introversion est un continuum, c’est-à-dire que nous penchons plus ou moins d’un côté ou de l’autre, sans pour autant être dans un extrême. Il n’y a donc pas un profil type d’introverti, mais une infinité de personnalités introverties.

Malgré tout, il existe des caractéristiques réelles qui permettent de reconnaître une personne introvertie. Dans son livre La force des discrets, Susan Cain dresse une liste des principaux traits propres aux introvertis. On y trouve par exemple :

  • apprécier la solitude ;
  • préférer les conversations à deux plutôt qu’en grand groupe ;
  • être plus à l’aise avec l’écriture qu’avec l’expression orale ;
  • apprécier d’avoir des échanges profonds plutôt que des conversations futiles ;
  • avoir de bonnes capacités d’écoute ;
  • être épuisé après avoir passé du temps en groupe, dans des endroits fréquentés ;
  • être mal à l’aise avec les conflits ;
  • être plus performant en travaillant seul qu’en groupe.

Des tests de personnalité permettent également de se situer sur l’axe introversion/extraversion. On peut citer le test du Big 5 (John, Donahue et Kentle), ou encore le MBTI (Myers Briggs Type Indicator). Ces outils déterminent le type psychologique des individus, en se basant sur plusieurs composantes, dont l’introversion et l’extraversion.

Ne pas confondre…

Vous l’aurez compris, l’introversion n’est pas un défaut, c’est simplement une façon d’être, inhérente à notre personnalité. Pourtant, il existe encore des confusions : l’introversion est souvent assimilée à la timidité, le repli sur soi, l’hypersensibilité, voire l’anxiété sociale. Il s’agit d’idées reçues !

  • Le timide a peur du jugement, du regard des autres, de la désapprobation. C’est ce qui le pousse à se mettre en retrait. La personne introvertie ne ressent pas cette anxiété, elle a simplement besoin de solitude pour se régénérer.
  • Quelqu’un qui souffre d’anxiété sociale éprouve une réelle souffrance. Cela s’apparente à une phobie, et génère des conduites d’évitement. Chez la personne introvertie, on ne retrouve pas cette souffrance psychique.
  • L’hypersensible recueille et traite énormément d’informations sensitives du monde qui l’entoure. Il capte les émotions des autres et peut se sentir submergé, ce qui l’amène à se mettre en retrait. L’introverti n’a pas forcément cette sensibilité accrue aux signaux extérieurs. 

Ces distinctions faites, il faut quand même rappeler que les introvertis peuvent aussi être timides ou hypersensibles, ou souffrir d’anxiété sociale. Par exemple, il semble exister une certaine corrélation entre hypersensibilité et introversion : selon la professeure Elaine Aron, 70 % des personnes hypersensibles seraient également introverties. Encore une fois, il n’existe pas un profil unique d’introverti. La personnalité est un savant mélange, riche et complexe, de plusieurs composantes qui s’entrecroisent.

Introvertie : trois mouettes sur la gauche et une plus petit toute seule sur la droite

Comment bien vivre son introversion ?

Être introverti dans une société d’extravertis

Selon Susan Cain, nos sociétés occidentales modernes valorisent l’extraversion. Il est mieux accepté socialement d’être à l’aise en public, bon orateur, dominant, amateur de prise de risque… Ainsi, les caractéristiques des extravertis sont vues comme des qualités. Au contraire, aimer rester seul chez soi, être discret et en retrait dans un groupe, sont des signaux peu valorisés. On l’a vu, les personnes introverties peuvent être perçues comme asociales !

L’extraversion est presque devenue une norme sociale, que Susan Cain nomme « l’Idéal extraverti ». De nombreuses études ont été menées sur cette injonction à l’extraversion : il en ressort que les personnes bavardes, qui s’expriment bien en public, sont jugées plus intelligentes, plus belles, plus attirantes.

Nos environnements quotidiens sont bien souvent conçus pour des extravertis : open space au travail, apprentissages en groupe à l’école, lieux publics avec de fortes stimulations…

Pas facile d’être une personne introvertie épanouie, dans cette société qui met l’extraversion sur un piédestal ! Pourtant, il est fondamental de respecter sa personnalité et ses besoins, sans chercher à être quelqu’un d’autre.

Exploiter son potentiel

La personne introvertie, davantage centrée sur son monde intérieur, réfléchit avant d’agir. Elle a une grande capacité d’observation et d’écoute. Ces traits de caractère peuvent être des forces, aussi bien dans la sphère professionnelle que personnelle.

Dans le monde du travail, une personne introvertie peut être appréciée dans des postes de direction pour son attitude calme et son écoute attentive des collaborateurs. Son goût de la solitude est une opportunité pour développer sa créativité, ou pour faire des recherches poussées sur certains sujets en lien avec sa profession. Sa capacité de concentration et sa propension à aller au fond des choses la rendent compétente et performante dans ses missions.

Dans la sphère personnelle, la personne introvertie est capable d’apporter une attention sincère et de qualité à sa famille et à ses amis proches. Sa capacité d’observation lui permet de détecter rapidement les émotions de son entourage. Cela lui confère une tendance plus développée à l’empathie et à la compréhension de l’autre.

L’introversion ne doit donc pas être vécue comme un fardeau, mais bien comme une qualité.

Être un introverti épanoui

Pour bien vivre votre introversion et ne pas vous sentir constamment épuisé, voici quelques recommandations :

  • Ne vous forcez pas à avoir des interactions sociales si vous n’en n’avez pas envie : rappelez-vous que les moments de solitude sont vitaux pour recharger vos batteries !
  • Créez-vous un espace personnel à la maison, un cocon rien qu’à vous, dans lequel vous vous sentirez bien : ce sera votre lieu ressource, votre endroit où vous pourrez passer du temps de qualité seul. 
  • Au travail, essayez si cela est possible de vous isoler quelques fois dans la journée. Profitez par exemple d’une pause pour aller prendre l’air, seul, ou pour mettre en place une pratique de méditation (si vous disposez d’une pièce où vous isoler).
  • Communiquez avec vos proches, faites-leur comprendre vos besoins d’introverti. Votre famille, vos amis, et même vos collègues, seront plus à même de comprendre vos comportements. Cela évitera que vous vous sentiez coupable, en refusant une invitation par exemple, ou en vous isolant à certains moments.
  • Prenez du temps pour vous, favorisez des activités propices à la réflexion, au calme. Veillez à ne pas être trop stimulé, et si vous y êtes obligés, ressourcez-vous longuement pour refaire le plein d’énergie.
  • Ne vous sentez jamais coupable d’avoir besoin de solitude, de vous mettre en retrait. C’est votre personnalité, votre richesse…

Si vous êtes une personne introvertie, il y a fort à parier que vous vous soyez reconnu tout au long de la lecture de cet article. Si vous ne l’êtes pas, vous avez sans doute identifié dans cette description un de vos proches. Quoi qu’il en soit, vous connaissez maintenant le fonctionnement psychologique des introvertis et le potentiel qui se cache derrière leur discrétion apparente. Si vous vous intéressez à la personnalité humaine, vous aimerez sûrement lire ces articles sur la femme atypique, ou l’autisme féminin. Bonne lecture !

Claire Mairey

Logo 2022 : une lune orange et le titre Lune démasquée

Rayons de Lune
Restons en phase !

Recevez l’actualité
du blog chaque mois

Diffusez cet article dans votre univers :

Laisser un commentaire