[Texte sur l’esclavage] Traqué

Texte court sur l'esclavage : Traqué

Les chiens aboient, agressifs, et détalent entre arbres et fougères

Hommes en colère, fusils au côté, cris, battue

Naissent la rage, la vengeance, l’appel du sang

Et devant la proie encerclée, tapie au sol, l’exaltation atteint son paroxysme

Demeurent deux inconnues : le choix du bourreau et la peine encourue

Libres d’infliger les pires sévices, torture, fer rouge, mutilation

Et d’ôter la vie à cet esclave marron évadé dans la forêt

Égaux sont la haine et la terreur pour étouffer la vie


Le premier mot de chaque ligne provient de l’article 1 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, adoptée le 26 août 1789. L’esclavage, aboli une première fois dans les territoires français en 1794, fut rétabli par Napoléon en 1802.

Si la traite négrière fut supprimée en 1815, l’esclavage dans les colonies perdura encore de nombreuses années. Il faudra attendre le 27 avril 1848 pour qu’un nouveau décret d’abolition soit voté et signé par le gouvernement, suite au combat de Victor Schlœcher. 250 000 esclaves furent alors émancipés.

Afin de sensibiliser les élèves de CM2 sur ce thème sensible, je travaillais avec eux sur trois textes documentaires que j’avais rédigés. Pour comprendre l’essentiel sur cette page douloureuse de L’Histoire.

Logo du site Lune démasquée : un visage dans un soleil

Rayons de Lune : restons en phase !

Recevez l’actualité
du blog chaque mois

Diffusez cet article dans votre univers :

14 réponses à “[Texte sur l’esclavage] Traqué”

  1. Avatar de Marie

    Waouh! Un acrostiche saisissant et magnifiquement écrit. Merci pour ce rappel.

  2. Avatar de Nina

    Merci à toi, Marie, pour ce retour positif. J’avoue ne pas avoir tenté de faire des rimes. Je voulais surtout un décalage net entre la phrase de la DDHC et la scène décrite.

  3. Avatar de Latmospherique

    C’est percutant et terrible Nina!
    Merci beaucoup

  4. Avatar de Nina

    C’est un thème qui m’a toujours intéressée, sans que je sache pourquoi. J’ai lu plusieurs romans sur l’esclavage, dont je pourrais d’ailleurs parler sur ce blog.
    Merci pour ton passage, Marie.

  5. Avatar de Latmospherique

    Il y a des sujets comme ça qui nous prennent aux tripes!!

  6. Avatar de revanbane45

    Très joli c’est percutant je trouve. Je vais m’intéresser de près à ces challenges d’écriture j’ai l’envie d’écrire cela va peut-être m’aider 😊

  7. Avatar de Nina

    Merci. Oui, il faut se lancer. C’est toujours intéressant d’avoir des retours et de lire les textes des autres. Et puis, ici, tout le monde est bienveillant, tu verras.
    Tu écris un premier texte cette semaine ? 😉

  8. Avatar de Mébul

    Des mots forts, emplis de souffrance mais beaux dans le résultat (si tant est que la souffrance puisse évoquer la beauté, c’est maladroit mais je n’arrive pas bien à exprimer).

  9. Avatar de revanbane45

    Je ne sais pas encore je vais y réfléchir sérieusement 😉

  10. Avatar de Nina

    Je comprends. La tragédie peut nous émouvoir. Merci pour ton message, Patricia.

  11. Avatar de Nina

    Bonne réflexion… Car le prochain sujet est assez complexe. C’est un beau défi à relever !

  12. Avatar de litteraturemonamour

    Un sujet grave, mais un très beau texte qui nous rappelle que sans lois, l’homme est un loup pour l’homme. Les pages les plus laides de notre histoire ne sont pas toutes derrière nous hélas. L’esclavage continue d’exister sous d’autres formes dans notre monde dit « moderne ». Belle et douce journée !

  13. Avatar de Nina

    Malheureusement, l’actualité nous montre chaque jour que la barbarie fait partie de la nature humaine. Les lois et la justice sont là pour tenter de réguler nos instincts primaires.
    Merci pour ton message.
    Bonne journée 🔆

  14. Avatar de gerardleplessis

    Oui l’homme est un loup pour l’homme mais c’est également vrai lorsqu’il y a des lois. Par ailleurs, il faut éviter de parler d’abolition de l’esclavage car l’esclavage existe toujours y compris dans l’hexagone.
    Bonne journée
    Gérard

Laisser un commentaire

Vous êtes prof ? Voici votre boussole pour changer de métier :
This is default text for notification bar