Rayons de lune #21-05

Que s’est-il passé en mai ? Thérapie, sommeil et vidéos. Lectures passées et à venir (coup de chœur).

Bouquet offert par mes filles ● 30 mai

Thérapie

Comme je vous l’avais dit fin avril, j’ai décidé de faire une pause concernant la psychologie. J’espérais pouvoir ainsi me consacrer davantage à mes loisirs créatifs… ce qui ne fut pas le cas. Le temps passe, les journées défilent, le travail prend beaucoup de place (comme toujours en fin d’année scolaire). Bref, j’ai dû revoir mes prétentions à la baisse.

Je poursuis ma thérapie. Et j’avance, pas à pas. Ma colère est sortie en avril. J’ai pu mettre en mots certaines souffrances. Elles ont été écoutées. Et entendues, ce qui est rare. Mes interlocuteurs m’ont comprise. Ils ont tenté d’apporter des réponses à mes questions. Il faudra encore des mois d’écoute, patiente et attentive, pour dénouer tous les fils. Mais désormais je me sens soutenue. Et c’est là l’essentiel.

Insomnie et carte mentale

Mon sommeil, en revanche, s’est à nouveau dégradé. 12 nuits ≥ 8 heures, c’est moins qu’en avril (19). Insomnies, réveils nocturnes et cauchemars sont toujours présents. J’apprends à accepter la situation, tout en essayant de l’améliorer en me couchant à heure fixe. J’apprécie les journées où je me réveille fraîche et reposée, pleine d’énergie. Ça me donne la pêche pour supporter les jours gris.

Lire la suite

« Vous êtes des privilégiés »

Comment la comparaison sociale permet d’accepter, voire de légitimer, la violence intrafamiliale. Témoignage d’une victime « privilégiée ».

[Avertissement de contenu : violence éducative, holocauste, esclavage, violence conjugale, viol]

Photo Unsplash : Ratiu Bia

En voulant trier un classeur dédié à mon parcours de vie et à mes notes en psychologie, j’ai retrouvé un article de Muriel Salmona : Comprendre l’emprise pour mieux protéger et prendre en charge les femmes victimes de violences conjugales. Curieuse de savoir pourquoi je l’avais imprimé (ce que je ne fais généralement pas), j’ai relu ce document.

Dans cet article, Muriel Salmona nous explique comment une femme peut être réduite en esclavage par son bourreau, par des mécanismes psychiques qui lui ôtent toute volonté et toute capacité de s’extraire de l’emprise.

Lire la suite

Rayons de lune #21-03

Que s’est-il passé en mars ? Psycho, fin d’hiver et cartes mentales. Un mois que je redoutais et que je suis heureuse de voir se terminer.

Photo Unsplash : Ganapathy Kumar

Cauchemars et insomnies

Le mois de mars est, depuis quelques années, un mois difficile à vivre pour moi. J’attribue cela à la sortie d’hiver. Mon corps est fatigué, la météo est encore fraîche et, même si les jours rallongent doucement, on ne se sent pas encore au printemps. Cela va mieux après le changement d’heure, fin mars, car les soirées sont plus longues, les températures ont tendance à remonter et la nature, en avril, sort de son sommeil hivernal.

Ce mois de mars n’a donc pas échappé à la règle. J’avoue que je l’ai abordé avec un peu d’anxiété. Je me disais qu’il ne fallait surtout pas que je m’arrête (car tout arrêt de travail serait pour moi un échec, un doigt dans l’engrenage qui peut mener à une lente descente aux enfers, comme je l’ai déjà si souvent vécu). J’avais peur de tomber malade. Et surtout j’ai tiré peu de bénéfice des vacances d’hiver, qui se sont terminées le 8 mars et se sont avérées plus fatigantes que reposantes.

Lire la suite