[Dessin] Festif

Un dessin avec des touches de couleurs, entre poisson d’avril et sapin de Noël.

Festif ● 15 août 2020
Stylo noir, feutres, crayon à papier

Cartes à jouer, grille de loto, note de musique, ribambelle de fleurs, lune scintillante…

Et vous, que voyez-vous ?

[Texte] Plaisirs d’Orient

Pour le challenge écriture de la semaine, Marie Kléber nous a concocté une consigne bien corsée :

Je vous invite à écrire un texte à partir de la citation suivante de Christian Bobin: “Je m’allongerai sous tes paupières. Lorsque tu les baisseras pour t’endormir, je lancerai de l’or dans ton sommeil. De l’or et des songes pareils à des nuages”, en utilisant TOUS les mots suivants: sacre, sensualité, sucré, sensible, sublimation, solitude, saltimbanque, sagesse, sourires, secondes.

Dix mots à placer, un thème féerique… pour un texte onirique (j’avoue m’être fait plaisir à jouer avec les mots et à varier le vocabulaire, pour viser un lexique soutenu).

Photo Unsplash : Sharon Mc Cutcheon

Saltimbanque de tes rêves, je m’inviterai dans la solitude de tes nuits. Ensemble, nous voyagerons jusqu’aux confins de l’Orient pour assister au sacre de Shéhérazade.

Voilée d’azur et parée d’or, la princesse dansera pour nous en une parade fabuleuse, où grâce et sensualité viendront charmer nos sens. Ses sourires nacrés et ses longs cils papillonnants enivreront nos corps sensibles à la sublimation. Les vapeurs épicées et les effluves sucrés du buffet pantagruélique, alliés aux gorgées d’alcools rutilants, nous feront perdre le nord. Trouble langoureux. Transe extrême. Abandon. Extase suprême.

Après ces réjouissances, un bain tiède de lait d’ânesse où flotteront des pétales de roses écarlates nous apaisera. De longues secondes s’écouleront dans cette onde délassante. Le corps apaisé, les sens rassasiés, nous retrouverons la sagesse et regagnerons ton lit où je t’abandonnerai à la douceur du sommeil, qui te bercera jusqu’à l’aube.

[Dessin] Poison(s)

Après avoir tondu la pelouse, et broyé au passage quelques champignons, j’ai eu envie de dessiner de l’herbe…

Poison(s) – 23 mai 2020
Stylo noir, crayons de vouleur

De l’herbe, un champignon et un épi… qui s’est transformé en serpent. De là est partie l’idée de poison, de danger, de peur, illustrée par différents symboles.

Araignée, volcan en éruption et catastrophes naturelles, radioactivité nucléaire, venin de serpent, pollen (je suis allergique aux graminées), champignon vénéneux (points blancs sur fond rouge, comme sur les amanites tue-mouches), souris ou rat, galeries pour illustrer la claustrophobie, poison et son symbole de tête de mort…

Ce dessin regorge de peurs et de dangers plus ou moins explicites, qui résonneront (ou pas) pour chacun d’entre nous

Pour ma part, je vois également ces piquants noirs dans l’herbe, qui peuvent me blesser. Et ces formes qui évoquent des yeux, noyés dans des couleurs psychédéliques, comme dans ces cauchemars où je me sens observée.

Et vous, que voyez-vous ? Quelles sont vos peurs, vos phobies ?

[Chronique] [Dessin] Interpréter ses rêves

Les rêves sont des messages. Comment les interpréter ?

Plumes – 21 avril 2020
Stylo, feutre noirs, crayons de couleurs

J’ai toujours aimé les symboles, comme dans ce dessin : des plumes, un liquide rouge (est-ce de l’encre ou du sang ?), des pattes, un œil peut-être…

Et j’ai toujours beaucoup rêvé, sans prêter attention au contenu de mes rêves. Il y avait bien des situations récurrentes, des émotions suscitées par les rêves (la gêne souvent, la honte, la peur…) dont je me souvenais au réveil, des personnes de mon entourage que je « croisais » pendant la nuit mais j’oubliais tout cela dès que je mettais le pied à terre.

Ce n’est que l’an dernier que j’ai commencé à m’interroger sur le contenu des rêves. En discutant avec ma fille, j’ai appris que l’on pouvait interpréter certains signes ou symboles en utilisant un « dictionnaire des rêves ». Elle m’a recommandé celui du site Psychologies. Pour en avoir testé d’autres trouvés sur le net, je reconnais que c’est celui que je préfère car il est clair, nuancé et positif.

Comment interpréter ses rêves ? Il est important avant tout de pouvoir conserver au réveil la mémoire des éléments oniriques. Pour cela, mieux vaut ne pas être dérangé quand on émerge du sommeil, se remémorer la nuit, les rêves ou cauchemars et les noter. Pensez à laisser un bloc-note et un crayon sur votre table de chevet.

En lisant le dictionnaire des rêves, on apprend peu à peu que si le symbole ou l’objet est la clé d’entrée, les détails sont importants. Prenons un exemple. Imaginons que vous vous trouviez en rêve dans une voiture.

Lire la suite