[Texte] La vie d’après

Écriture intuitive ou journal ?

Le jardin bruisse, le ruisseau coule, les insectes stridulent. Je prenais les fleurs en photo quand l’appareil s’est retourné. Selfie involontaire. J’ai longtemps regardé ce cliché. Je m’habitue peu à peu à mon visage émacié par l’anémie, mes nouvelles lunettes… et ma superbe non-coupe de cheveux post-confinement. J’ai hâte de retourner chez la coiffeuse.

Retrouver la vie d’avant. Avant le confinement, avant le virus, avant la crise sanitaire. Aller voir la mer. Vivre comme si tout ça n’existait pas. Marcher sur le sable. Deuxième vague ? Relâchons nos efforts et nous laisserons aux petits grands méchants toute latitude pour venir nous contaminer. Contaminer tous ces invulnérables qui sortent à visage découvert. La petite bête tuera-t-elle la grosse ?

Lire la suite

[Dessin] Poison(s)

Après avoir tondu la pelouse, et broyé au passage quelques champignons, j’ai eu envie de dessiner de l’herbe…

Poison(s) – 23 mai 2020
Stylo noir, crayons de vouleur

De l’herbe, un champignon et un épi… qui s’est transformé en serpent. De là est partie l’idée de poison, de danger, de peur, illustrée par différents symboles.

Araignée, volcan en éruption et catastrophes naturelles, radioactivité nucléaire, venin de serpent, pollen (je suis allergique aux graminées), champignon vénéneux (points blancs sur fond rouge, comme sur les amanites tue-mouches), souris ou rat, galeries pour illustrer la claustrophobie, poison et son symbole de tête de mort…

Ce dessin regorge de peurs et de dangers plus ou moins explicites, qui résonneront (ou pas) pour chacun d’entre nous

Pour ma part, je vois également ces piquants noirs dans l’herbe, qui peuvent me blesser. Et ces formes qui évoquent des yeux, noyés dans des couleurs psychédéliques, comme dans ces cauchemars où je me sens observée.

Et vous, que voyez-vous ? Quelles sont vos peurs, vos phobies ?