« Vous êtes des privilégiés »

Comment la comparaison sociale permet d’accepter, voire de légitimer, la violence intrafamiliale. Témoignage d’une victime « privilégiée ».

[Avertissement de contenu : violence éducative, holocauste, esclavage, violence conjugale, viol]

Photo Unsplash : Ratiu Bia

En voulant trier un classeur dédié à mon parcours de vie et à mes notes en psychologie, j’ai retrouvé un article de Muriel Salmona : Comprendre l’emprise pour mieux protéger et prendre en charge les femmes victimes de violences conjugales. Curieuse de savoir pourquoi je l’avais imprimé (ce que je ne fais généralement pas), j’ai relu ce document.

Dans cet article, Muriel Salmona nous explique comment une femme peut être réduite en esclavage par son bourreau, par des mécanismes psychiques qui lui ôtent toute volonté et toute capacité de s’extraire de l’emprise.

Lire la suite

Tu veux faire quoi plus tard ?

Comment choisir son orientation quand on est lycéen ou étudiant ? Notre métier définit-il notre identité ? Réflexions personnelles (et familiales).

Photo Unsplash : Krysztof Kowalik

Marie Kleber, du blog L’atmosphérique, s’interrogeait récemment dans cet article sur l’identité. A la question : qu’est-ce que tu fais dans la vie ? il est courant de répondre par un nom de métier ou une fonction.

Sommes-nous soignants, enseignants, commerçants, artisans, paysans, dirigeants d’entreprise… Travaillons-nous dans le secteur bancaire, industriel, informatique, d’aide à la personne… Nous pouvons également rester au foyer pour nous occuper de nos enfants ou d’un proche. A moins que nous ne soyons à la retraite ? Force est de constater que nous nous définissons avant tout par notre place dans le monde du travail, en tant qu’engrenage d’une grande machine économique et sociale.

Lire la suite