[Dessin] Les 4 éléments

Un dessin réalisé quelques jours avant mon opération, que je publie enfin. C’est long, la convalescence…

Les 4 éléments • 22 juin 2020
Stylo noir et crayons de couleurs

Dans cet article, qui accompagnait La chute de l’humanité, j’avais évoqué l’idée de faire un dessin sur les 4 éléments. L’inspiration m’est venue au réveil, un matin. J’ai pensé à une croix qui partagerait l’espace en 4 parties, avec un immense cœur au sommet du dessin, pour célébrer les 4 éléments.

Le feu, symbole de chaleur, d’action et de passion. La terre, nourricière et fragile, support de vie pour les végétaux, refuge et matière première. L’eau, de la plus petite goutte à l’immense océan, fluide et mouvante. L’air qui nous entoure, nous porte, nous caresse et nous offre l’éolienne énergie.

C’est de l’air que je me sens la plus proche. J’aime le vent doux du printemps dans le jardin, l’air frais et parfumé des sous-bois, la bise marine qui pousse les embruns vers la plage. L’eau, en revanche, n’est pas mon élément et si j’apprécie la mer, c’est en la regardant de la côte, non en naviguant ou en nageant.

Et vous, lequel de ces 4 éléments préférez-vous ? Que vous évoquent-ils ?

[Dessin] Home sweet home

Une maison un peu étrange…

Home sweet home – 11 juin 2020
Stylo noir

C’est une maison-ruche, de briques et d’alvéoles… où un ours, attiré par le miel, s’est installé.

Elle se lézarde, usée par le temps, et se couvre de lierre grimpant. Une allusion discrète à La fissure, de Jean-Paul Didierlaurent ? J’ai adoré cette histoire de représentant en nains de jardin qui décide de changer de vie après avoir dialogué avec l’individu de petite taille planté près de sa terrasse. Je vous recommande cet auteur, qui sait aborder avec légèreté et humour les sujets les plus sérieux.

Dans cette maison, un oiseau original joue aux billes : est-ce la grue cendrée du roman En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut dont j’ai apprécié l’atmosphère déjantée ?

La cheminée fume, l’ambiance est conviviale. Bienvenue dans ce Home sweet home.


NB. Les liens sur les deux titres de livres renvoient vers mon blog précédent.

[Dessin] Végétal

Variation végétale : feuilles, fleurs, graines…

Tout a commencé par la silhouette de trois feuilles, emplies peu à peu de graphismes évoquant le monde végétal : pois, grains de pollen, fleurs, tiges, feuilles, étamines, pétales…

Sont venues se greffer autour une fleur, des feuilles mortes, des vrilles et des racines.

Et il y a dans ce dessin l’air, la terre, le soleil et l’eau, indispensables à la vie. Végétale et animale.

[Dessin] Scintillantes

Un soleil, une fleur, une étoile… en noir et blanc, comme ce symbole du Yin et du Yang.

Scintillantes – 27 mai 2020
Stylo noir

Pourquoi scintillantes, au féminin ? Pour rendre hommage aux femmes qui pétillent, qui éclairent le monde, même dans la nuit la plus noire.

Il y a dans ce dessin une sorte de spirale pour évoquer l’ADN. Les femmes portent la vie. Cela me fait penser à cette ligne de paroles de la chanson Elles :

Pour enfanter plutot qu’anéantir

Et tout reconstruire

Vous aimez cette chanson ? Je la trouve très juste et émouvante.