Hebdo-bilans #1

Semaines 1 à 4

Janvier 2020

L’essentiel en 3 lignes

1 Vacances. Bricolage : peinture d’un placard, travail manuel qui me détend. Maux de tête, que je mets sur le compte des émanations de peinture. Migraines. Je ne parviens pas à me motiver pour la reprise du travail. Je dors très mal.


2 Reprise du travail. Difficile de retrouver le rythme. Insomnies. Cauchemars. Les migraines s’intensifient le jeudi. Je suis à la limite du burn-out. Mon médecin prescrit un arrêt de travail de huit jours, à partir du vendredi 10 janvier.


3 Une semaine d’arrêt, sans culpabilité. Sensation d’urgence à agir. Je m’interroge sur le diagnostic. J’ai tous les symptômes d’un SSPT complexe. La dissociation explique mon impression d’être différente et indifférente, sans accès aux émotions. Psy. Médecin.


4 Arrêt prolongé pour un mois. Un aller-retour en urgence à Paris le dimanche 19 a réactivé de mauvais souvenirs. Le mardi soir, mon fils est opéré en urgence : 3 nuits à la clinique, contacts avec son père, d’où un retour au trauma de l’emprise. Je suis épuisée.