Rayons de lune #21-06

Que s’est-il passé en juin ? Mois sans chocolat, suivi du sommeil, réflexion pro et cardinal de Richelieu.

Photo Unsplash (recadrée) : Elena Elena

Mois sans (carrés de) chocolat

Je suis une addict du chocolat, surtout le chocolat noir en tablette. Depuis deux ans, j’en mangeais au moins un carré chaque soir, parfois deux, trois… ou plus si j’étais déprimée. Il m’arrivait aussi d’en prendre après le repas du midi. Je ne pouvais pas m’en passer. Une sorte de dépendance s’était installée.

En mai, j’ai commencé à m’interroger sur mon sommeil (j’y reviendrai tout à l’heure) et notamment sur mes réveils nocturnes, souvent liés à une envie d’uriner. Pourquoi me réveillais-je ainsi en pleine nuit ? J’avais déjà supprimé la tisane du soir, pour éviter d’avoir la vessie pleine à 3 heures du matin. Et pourtant, je me levais toujours pour la même raison. Je me suis donc demandé s’il n’y avait pas un aliment diurétique dans mon alimentation, qui pourrait stimuler l’élimination.

Quelques articles sur le chocolat comme celui-ci m’ont confirmé que la théobromine qu’il contient a bien une action sur les reins. Le chocolat est diurétique.

Afin de voir si l’arrêt du chocolat pouvait améliorer mon sommeil, j’ai donc décidé de me lancer un défi : ne pas manger de carré de chocolat au mois de juin. Je précise bien « carrés de chocolat » car j’ai quand même consommé du chocolat dans certaines gourmandises sucrées : mousse au chocolat, brownie… (si je veux bien faire des efforts pour ma santé, vivre sans chocolat est tout simplement impossible pour moi !)

Lire la suite

Rayons de lune #21-05

Que s’est-il passé en mai ? Thérapie, sommeil et vidéos. Lectures passées et à venir (coup de chœur).

Bouquet offert par mes filles ● 30 mai

Thérapie

Comme je vous l’avais dit fin avril, j’ai décidé de faire une pause concernant la psychologie. J’espérais pouvoir ainsi me consacrer davantage à mes loisirs créatifs… ce qui ne fut pas le cas. Le temps passe, les journées défilent, le travail prend beaucoup de place (comme toujours en fin d’année scolaire). Bref, j’ai dû revoir mes prétentions à la baisse.

Je poursuis ma thérapie. Et j’avance, pas à pas. Ma colère est sortie en avril. J’ai pu mettre en mots certaines souffrances. Elles ont été écoutées. Et entendues, ce qui est rare. Mes interlocuteurs m’ont comprise. Ils ont tenté d’apporter des réponses à mes questions. Il faudra encore des mois d’écoute, patiente et attentive, pour dénouer tous les fils. Mais désormais je me sens soutenue. Et c’est là l’essentiel.

Insomnie et carte mentale

Mon sommeil, en revanche, s’est à nouveau dégradé. 12 nuits ≥ 8 heures, c’est moins qu’en avril (19). Insomnies, réveils nocturnes et cauchemars sont toujours présents. J’apprends à accepter la situation, tout en essayant de l’améliorer en me couchant à heure fixe. J’apprécie les journées où je me réveille fraîche et reposée, pleine d’énergie. Ça me donne la pêche pour supporter les jours gris.

Lire la suite

Rayons de lune #21-04

Que s’est-il passé en avril ? Don d’ordinateur, progrès numérique, nouveau rythme de vie, évolution personnelle, lectures. Un mois qui marquera un tournant dans mon parcours.

Photo Unsplash : Rohan Makhecha

Don d’ordi et pollution numérique

En février, j’ai acheté un nouvel ordinateur portable. Il me fallait donc me « débarrasser » de l’ancien. Comme il fonctionnait encore (son principal défaut étant un écran trop brillant pour mes yeux), j’ai cherché des solutions pour le donner. Il existe des sites comme donordi.fr qui recensent les associations et organismes récupérant des ordinateurs. Malheureusement, il n’y en a aucun près de chez moi. J’aurais pu me tourner vers Emmaüs, ou des associations d’entraide aux personnes défavorisées. J’avoue n’en avoir pas eu le courage. Il m’aurait fallu faire plusieurs kilomètres pour aller donner mon ordinateur.

Je suis donc passée par Backmarket, qui m’a repris mon ordinateur pour une somme modique (21 €).

Lire la suite