[Dessin] Cœur aviaire ♥

Deux silhouettes d’oiseaux, une plume, un bec… Cœur et couleurs.

Cœur aviaire – 18 mai 2020
Stylo noir, crayons de couleurs

Je voulais un dessin léger, tout en courbes, avec des graphismes rehaussés de touches de couleurs pastels.

Une œuvre printanière et joyeuse 🔆

Avec un beau cœur rouge pour célébrer l’amour, sous toutes ses formes. Aimons-nous les uns les autres sans oublier, avant tout, de nous aimer nous-mêmes. 💚💙💛

Interpréter ses rêves

Les rêves sont des messages. Comment les interpréter ?

Plumes – 21 avril 2020
Stylo, feutre noirs, crayons de couleurs

J’ai toujours aimé les symboles, comme dans ce dessin : des plumes, un liquide rouge (est-ce de l’encre ou du sang ?), des pattes, un œil peut-être…

Et j’ai toujours beaucoup rêvé, sans prêter attention au contenu de mes rêves. Il y avait bien des situations récurrentes, des émotions suscitées par les rêves (la gêne souvent, la honte, la peur…) dont je me souvenais au réveil, des personnes de mon entourage que je « croisais » pendant la nuit mais j’oubliais tout cela dès que je mettais le pied à terre.

Ce n’est que l’an dernier que j’ai commencé à m’interroger sur le contenu des rêves. En discutant avec ma fille, j’ai appris que l’on pouvait interpréter certains signes ou symboles en utilisant un « dictionnaire des rêves ». Elle m’a recommandé celui du site Psychologies. Pour en avoir testé d’autres trouvés sur le net, je reconnais que c’est celui que je préfère car il est clair, nuancé et positif.

Comment interpréter ses rêves ? Il est important avant tout de pouvoir conserver au réveil la mémoire des éléments oniriques. Pour cela, mieux vaut ne pas être dérangé quand on émerge du sommeil, se remémorer la nuit, les rêves ou cauchemars et les noter. Pensez à laisser un bloc-note et un crayon sur votre table de chevet.

En lisant le dictionnaire des rêves, on apprend peu à peu que si le symbole ou l’objet est la clé d’entrée, les détails sont importants. Prenons un exemple. Imaginons que vous vous trouviez en rêve dans une voiture.

Lire la suite

[Dessin] Chat aux moustaches bleues

Une silhouette de chat, des graphismes et quelques couleurs.

Chat aux moustaches bleues – 15 mai 2020
Stylo noir, crayons de couleurs

Bon, je sais que j’ai encore des progrès à faire pour les dessins figuratifs. Ce chat a une forme étrange, qui me fait penser à une amphore. Et une tête de léopard étonné !

Peu importe. La réalisation de cette modeste œuvre m’a amusée et détendue en cette période trouble de déconfinement. C’est bien là l’essentiel, non ?

[Dessin] Vagues à flammes

Je voulais dessiner des flammes, à moins que ce ne soient des vagues. Et je me suis lancé un défi...

Vagues à flammes – 13 mai 2020
Stylo noir

J’ai tracé la structure : des flammes qui s’élèvent vers le ciel, des vagues qui s’enroulent, de l’écume sur les flots…

Mon idée première était d’utiliser des motifs graphiques de zentangle® pour emplir certaines zones et de colorier les autres parties aux crayons de couleur.

Et puis, je me suis prise au jeu et c’est devenu un petit défi : emplir tout le dessin au stylo noir. Ce fut un travail de patience, de minutie, qui s’est étalé sur 3 jours.

Comme j’étais contente du résultat, j’ai pris le temps de le scanner et de le mettre en valeur avec un logiciel de retouche d’image. C’est beaucoup mieux qu’une simple photo. [Bon, le noir est encore un peu trop clair à mon goût… malgré de multiples essais pour augmenter le contraste sans dénaturer l’image.]

Qu’en pensez-vous ? Vous aimez ?

[Dessin] La chute de l’humanité

Voici mon dernier dessin, aux nuances écolo…

La chute de l’humanité – 8 mai 2020
Stylo noir, crayons de couleurs

Depuis quelques jours, j’ajoute des mots dans mes crayonnages et j’essaie de leur donner une intention, un thème (souvent lié à la nature). Ici, je suis partie d’une goutte d’eau, la fonte de la banquise, le réchauffement… Pour en arriver à la chute de L’Homme.

Je suis certainement influencée par ma lecture en cours : L’année du lion de Deon Meyer. C’est l’histoire d’un homme qui survit à une pandémie avec son fils et qui reconstruit une communauté dans une Afrique du Sud dévastée par la Fièvre (95 % de la population a été décimée).

Entre survie et civilisation, défense et pouvoir, liberté individuelle et décisions collectives, ce roman est tout simplement passionnant.

Pour en revenir à mon dessin, je pensais y avoir inséré tous les éléments mais il manque le feu. Je garde donc en tête l’idée d’une composition sur les 4 éléments.

La photo m’occupe beaucoup ces jours-ci. Je fais de longues séances dans le jardin, pour trouver le meilleur angle de prise de vue, la bonne lumière. Je publie certaines photos sur mon compte Instagram : luninature

Retour à la vie

Trio de fleurs – 20 avril 2020

C’est un de mes récents dessins.

Trois fleurs, des graphismes, une carte ouverte… À moins que ce ne soit un tapis volant. Explosion de couleurs, confettis, volutes légères.

Oui, j’ai besoin de nature, de joie et de légèreté. Pour revenir à la vie. Enfin.

Resituons le contexte. 17 ans d’emprise et de violence sournoise. Puis 5 ans d’errance. Avant de pouvoir, enfin, mettre des mots sur ce que j’avais vécu. Le choc. C’était en mars 2019.

Découvrir que le père de ses enfants est un manipulateur à tendance paranoïaque fut pénible. Douloureux. Comme si j’avais passé toutes ces années avec un inconnu.

Ce n’était que la première étape, la partie émergée de l’iceberg.

Lire la suite

[Dessin] Crayonnages 123

Depuis quelques jours, je crayonne (je n’ose employer le verbe dessiner). Cette activité m’apaise.

D’où me vient ce besoin de poser encre noire et couleurs sur le papier ? Je l’ignore. J’ai toujours considéré que j’étais « nulle en dessin ». Peut-être est-il temps de me faire confiance ? D’accepter de me lancer dans cette nouvelle forme d’expression.

Publier sur ce blog mes gribouillis est un défi pour moi qui ai tendance à penser que mes « œuvres » (au sens de « résultats d’une activité humaine ») sont nulles ou imparfaites. Après tout, pourquoi ma façon de griffonner serait-elle moins « bonne » que celle des autres ? Il n’y a en ce domaine aucune norme académique, aucune règle à respecter.

Il ne s’agit en réalité que d’une forme d’expression, une façon de projeter sur le papier une petite part de moi, un reflet de ma sensibilité intérieure.

Voici mes 3 premiers crayonnages.

Lire la suite