Rayons de lune #21-04

Que s’est-il passé en avril ? Don d’ordinateur, progrès numérique, nouveau rythme de vie, évolution personnelle, lectures. Un mois qui marquera un tournant dans mon parcours.

Photo Unsplash : Rohan Makhecha

Don d’ordi et pollution numérique

En février, j’ai acheté un nouvel ordinateur portable. Il me fallait donc me « débarrasser » de l’ancien. Comme il fonctionnait encore (son principal défaut étant un écran trop brillant pour mes yeux), j’ai cherché des solutions pour le donner. Il existe des sites comme donordi.fr qui recensent les associations et organismes récupérant des ordinateurs. Malheureusement, il n’y en a aucun près de chez moi. J’aurais pu me tourner vers Emmaüs, ou des associations d’entraide aux personnes défavorisées. J’avoue n’en avoir pas eu le courage. Il m’aurait fallu faire plusieurs kilomètres pour aller donner mon ordinateur.

Je suis donc passée par Backmarket, qui m’a repris mon ordinateur pour une somme modique (21 €).

Après avoir reçu la proposition de rachat, je n’ai eu qu’à l’emballer et le déposer à la Poste. Les frais de port sont pris en charge (étiquette colissimo à coller sur le colis). Une semaine après l’envoi, j’ai eu la confirmation que mon ordinateur était bien arrivé à destination et que la reprise était validée. Le virement bancaire est en cours. La seule contrainte de ce système est qu’il faut transmettre à Backmarket des données personnelles (photocopie de pièce d’identité et RIB/IBAN). Comme je suis de nature méfiante, ce fut une étape un peu difficile. J’espère que mes données ne seront pas utilisées à des fins malveillantes.

Au final, je ressens un vrai soulagement de m’être enfin « débarrassée » de cet ordinateur. Il avait été acheté quelques semaines avant notre séparation, il y a sept ans, et restait donc associé à ma vie d’avant. C’est symbolique, je sais, mais ça fait du bien de ne plus le voir ! Une page se tourne…

Petit progrès « numérique »

Je me suis intéressée à la pollution numérique. La consommation de vidéos étant énergivore et néfaste pour la planète, il est conseillé de passer par l’audio quand l’image n’est pas nécessaire (par exemple, pour certaines réunions en distanciel, pour écouter de la musique…).

Jusqu’ici, je pratiquais l’hypnose en utilisant des vidéos Youtube. Quand on est allongée sur son lit avec un casque sur les oreilles et les yeux fermés, l’image n’est pas vraiment utile ! J’ai donc converti en fichier audio les séances d’hypnose que j’utilise le plus souvent et je les ai téléchargées sur mon téléphone.

Double bénéfice : je n’utilise plus le streaming et je n’ai même plus besoin d’être connectée à internet. C’est un petit pas pour la planète, mais surtout un plus grand confort pour moi : mes séances sont disponibles directement sur mon téléphone, je gagne du temps et je n’ai plus de risque d’être interrompue par un souci de connexion ou une publicité.

Sommeil et activité

Pendant la première semaine d’avril, je me suis consacrée à 100% à mon métier d’enseignante pour organiser « l’école à la maison », en négligeant complètement mon corps et mon sommeil, comme je l’ai raconté dans cet article : S’oublier soi-même pour oser être soi.

Les vacances ont donc commencé « sur les rotules ». J’avais mal partout, je me sentais épuisée, à tel point que je pensais être en hypothyroïdie. Une prise de sang m’a rassurée : il s’agissait juste d’un profonde fatigue. J’ai donc repris de bonnes habitudes : me coucher à heure fixe (éteindre la lumière à 22h après un temps de lecture), ne plus utiliser d’écran après le dîner, veiller à mon alimentation (pour cela, je m’impose d’aller à la biocoop tous les mercredis pour m’approvisionner en fruits et légumes bio), reprendre le sport (fitness).

J’ai également commencé à utiliser une méthode pour relâcher les tensions corporelles. Je pense que j’écrirai un article à ce sujet dans les semaines à venir, quand j’aurai suffisamment de recul sur cette expérience.

Tous mes efforts ont été utiles. Si on fait le bilan du mois, j’ai eu 19 nuits ≥ 8h en avril, contre 5 seulement en mars (je suis donc passée de 16 % à 63 % de nuit correctes !) Il faut bien l’avouer : quand on dort mieux, la vie est bien plus simple !

Si je fais toujours de nombreux rêves, je me réveille moins la nuit. Et quand cela arrive, je réussis désormais, la plupart du temps, à me rendormir après être allée aux toilettes et avoir bu une gorgée d’eau. Ça peut paraître idiot de raconter ça, mais c’est un tel progrès pour moi que je ne peux m’empêcher de le mentionner. Après deux ans d’insomnies et de cauchemars, retrouver un sommeil correct est un vrai bonheur. Pourvu que ça dure !

Psychologie et projets

Depuis mars 2019, je consacre beaucoup de temps à la psychologie. Après un épisode familial douloureux, j’ai voulu comprendre comment nous en étions arrivés là. Par des lectures, vidéos, podcasts… je me suis donc penchée sur le narcissisme, l’emprise, la violence psychologique, le harcèlement au travail, l’hypersensibilité, le traumatisme, le SSPT, la résilience, l’estime de soi…

Peu à peu, j’ai trouvé des réponses. J’ai progressé. Ma vie de famille a évolué également.

Aujourd’hui, j’ai acquis des certitudes et je peux passer à l’action. Tout est clair dans ma tête. Je sais maintenant qui je suis, ce que je veux, où je veux aller. J’ai mis en lien le passé et le présent pour dessiner le futur. J’ai conçu un projet qui me tient à cœur, pour lequel je suis prête à gravir des montagnes, même si cela ne doit aboutir que dans deux ou trois ans.

Il est fort possible que ce mois d’avril restera associé à un tournant dans mon parcours personnel. Je sens que j’ai changé, que les réponses ont apaisé certains de mes démons. J’apprivoise peu à peu mon traumatisme et j’avance vers la guérison. J’ose davantage m’exprimer sans filtre, sans masque. Assumer ma personnalité, avec ses aspects positifs et sa part d’ombre.

Je vais désormais pouvoir laisser de côté la psychologie pour revenir à des petits bonheurs simples : activité physique, jardinage, cuisine, lecture, dessin, photographie… Il est temps que ce blog renoue avec son aspect créatif !

Et pour vous, que s’est-il passé pendant ce mois d’avril ?


Mes lectures d’avril

Le samedi 10, je suis retournée à la médiathèque, où je n’avais pas mis les pieds depuis près d’un an. Je me remets doucement à lire de la fiction, pour mon plus grand plaisir.

Quand Titania emmène sa fille, Nine, 16 ans, dans une cabane près d’un lac, c’est pour y passer une longue nuit blanche. Elle va lui révéler la véritable histoire de sa famille. La jeune fille, qui croyait n’avoir aucun ascendant, va découvrir le parcours de sa grand-mère et de sa mère, dans les années qui ont précédé sa naissance. Elle va aussi apprendre qu’elle a deux oncles jumeaux, aux personnalités bien différentes.

Un roman agréable à lire, bien construit, où présent et passé alternent de chapitre en chapitre. Au bout de la nuit, l’aube sera grandiose… même si la fin du récit m’a un peu déçue.

  • Hypersensibles, apprendre à s’aimer pour être heureux d’Ilse Sand

À découvrir dans mon article Hypersensibles, s’aimer soi-même

Londres, janvier 1901 : la reine Victoria vient de mourir. Comme la coutume l’impose, les familles se rendent au cimetière. Leurs tombes étant mitoyennes, les Waterhouse et les Coleman vont faire connaissance et leurs petites filles vont immédiatement se lier d’amitié.

Pourtant, les familles n’ont pas grand-chose en commun. L’une incarne les valeurs traditionnelles de l’ère victorienne et l’autre aspire à plus de liberté. Dans le cimetière, véritable cœur du roman, Lavinia et Maude se retrouvent souvent et partagent leurs jeux et leurs secrets avec Simon, le fils du fossoyeur, au grand dam de leurs parents.

J’adore Tracy Chevalier ! Je n’ai jamais été déçue par ses romans, dont le plus connu est, sans conteste, La jeune fille à la perle. Cette autrice aime changer de sujet, de lieu et d’époque à chaque nouveau roman. Ici, elle nous propose une peinture chorale de la vie à Londres au tout début du vingt-et-unième siècle. Entre traditions victoriennes et éclosion du mouvement des suffragettes, on assiste à la naissance d’une nouvelle société. La lecture est agréable (comme toujours avec cette autrice). La diversité des points de vue est riche. Cependant, j’aurais aimé une écriture plus variée, plus subtile, afin que la « voix » de chaque narrateur soit vraiment adaptée à sa personnalité et à sa condition sociale.

6 réflexions sur “Rayons de lune #21-04

  1. Article bien dense et enrichissante.
    Bravo pour ton chemin au mois d’avril avec des petites victoires sur tes nuits et ta fatigue.
    Ah la pollution numérique ! Ce n’est pas pour rien que j’ai nettement diminué mes vidéos sur Youtube, que j’écris plus souvent sur mon blog avec les photos 😀 !
    Comme quoi y a toujours des solutions pour diminuer son empreinte écologique sans que ça soit inconfortable.
    Tiens, je sens que je vais essayer de découvrir Tracy Chevalier.
    Je viens de finir « les oubliés du dimanche » et la fin m’a peu secoué.
    Très bonne journée à toi

    1. Merci Vivien pour ton retour sur l’article.
      Utiliser moins Youtube est un grand pas.

      C’est chouette d’avoir lu « Les oubliés du dimanche » (j’avoue avoir oublié la fin !)

      Bonne découverte de Tracy Chevalier. J’ai adoré « La jeune fille à la perle », bien sûr, mais aussi « La dernière fugitive » sur les esclaves qui fuyaient les États-Unis pour se réfugier au Canada et « Prodigieuses créatures » sur la découverte de fossiles de dinosaures au sud de l’Angleterre au XIXè siècle. Des sujets très variés, donc, mais toujours passionnants !

      Bonne journée !

  2. bonjour, comment vas tu? un mois d’avril important pour toi comme pour moi. du positif! en te souhaitant que cela se poursuive en mai!

    1. Merci, je vais bien. Le sommeil change tout, quand il est de bonne qualité. C’est un vrai bonheur de me faire réveiller par le réveil le matin.

    1. Merci 😊
      C’est récent pour moi, cette écoute de soi. Jusqu’à 2019, j’avais toujours tout subi sans comprendre, sans me poser de questions, en serrant les dents. Le burn out m’a fait évoluer.
      Ce blog est la trace de tout ce cheminement, qui se poursuit vers un avenir plus serein.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.