Rayons de lune #21-01

Que s’est-il passé en janvier ? Agenda 2021, blog et journal intime. Réflexions sur l’écriture. Lectures.

Perspective ● 27 janvier

Début d’année rime avec s’organiser. En ce mois de janvier, je me suis interrogée sur ce blog, mon agenda et mon journal intime. Comment coordonner les trois pour garder trace et mieux m’organiser ?

Mon agenda : my 2021

Pour la deuxième année, j’ai acheté un agenda écologique My 365. S’il me permet de noter à l’avance mes rendez-vous quotidiens, j’utilise avant tout My 2021 comme un support de bilan pour garder trace de ce que j’ai fait dans la journée.

J’aime beaucoup ses trackers mensuels, personnalisables, qui m’aident à suivre au jour le jour mon activité physique et ma santé. Et il y a également le petit rond quotidien, que je colorie en vert, jaune ou orange chaque soir.

Fin décembre, j’ai rempli les pages Mon bilan en répondant aux 5 questions sur l’année 2020 : Qu’est-ce qui a bien fonctionné ? Qu’est-ce que j’en tire comme apprentissage ? Quels sont les ingrédients essentiels qui contribuent à mon épanouissement ? Qu’est-ce qui a besoin d’être amélioré ? Quelles sont les actions concrètes que je choisis de mettre en place ?

Mix entre agenda et bullet journal, My 2021 propose des pages pour définir des objectifs pour l’année, un projet de vie dans 5 ans (ça, j’en suis incapable à l’heure actuelle), des défis mensuels…

Ce que j’aime, c’est que chacun peut y piocher ce qu’il veut, se l’approprier pour en faire un vrai compagnon du quotidien. Et si vous manquez d’idées, vous pouvez rejoindre le groupe Facebook My365, où les utilisateurs partagent leurs photos (bon, le côté girly tout coloré, stickers et petits dessins, très peu pour moi, mais certaines pages méritent vraiment qu’on y jette un œil).

Ce blog

Entraînée par la tendance générale, l’élan de l’an nouveau, je me laisse parfois aller à prendre de bonnes résolutions. Écrire un article de blog par semaine en est une… qui m’a effleuré l’esprit… et que je n’ai pas prise.

Si j’ai envie de faire vivre ce blog, je souhaite avant tout qu’il soit à mon image : sincère et authentique. Écrire un article par semaine serait m’imposer un rythme soutenu que je ne pense pas être capable de tenir. Je risquerais d’écrire pour écrire, sans objectif précis, sans plaisir. Et de produire des lignes vides de tout contenu. Alors, c’est décidé : j’écrirai quand j’en aurai envie. Et je publierai photos et dessins si le cœur m’en dit.

Pas de rythme de publication hebdomadaire, donc. Pas d’idée préconçue non plus sur les articles que je partagerai ici. De la spontanéité avant tout. Tiens, justement, ce matin, j’ai réalisé que le mois se termine. Et j’ai eu envie d’en faire un bilan. Pourquoi ne pas reproduire cela chaque mois ? Ce sera un rendez-vous mensuel intitulé Rayons de lune. Un petit défi pour l’année 2021.

C’est contraire à ce que je viens d’affirmer, me direz-vous. Écrire un bilan mensuel, n’est-ce pas s’imposer un rythme de publication ? Oui et non. Je le vois davantage comme un jeu, un exercice de développement personnel et, finalement, un moyen de garder trace de l’essentiel. Synthétiser pour s’alléger, écrire le moins possible, pour remplacer, peut-être, mon journal intime.

Journal intime : pour ou contre ?

J’ai une boîte noire sous mon bureau. Une simple caisse en plastique, avec un couvercle. Comme dans un avion, cette boîte noire est le lieu de mémoire de l’appareil. Le lieu où sont stockés mes journaux intimes, des photos, quelques souvenirs personnels et une clé USB de sauvegarde. Si la maison brûlait, c’est la première chose que j’aurais envie d’emporter.

Peu à peu, je numérise. J’ai avancé sur ce chantier pendant les vacances de Noël : je scanne, je tape, je mets en forme, pour transformer mes journaux, mes photos, mes souvenirs en fichiers digitaux. Dématérialiser, ça s’appelle, non ?

Revenons à nos moutons : les journaux intimes. Ils représentent plus de 20 cahiers, empilés dans ma boîte noire. J’en ai déjà supprimé trois, après les avoir patiemment relus et saisis sur l’ordinateur, en y insérant des photos. Le résultat est superbe ! Mais quel travail…

Mon journal 2020 est terminé. Et je n’ai pas encore écrit une ligne en 2021. J’avais pourtant acheté un magnifique cahier bleu Clairefontaine. Mon stylo-plume bave d’impatience… et je n’écris pas. Je bloque. Ai-je vraiment envie de noircir encore des pages ? Dois-je m’encombrer d’un nouveau cahier qu’il faudra stocker avant de (peut-être) le relire et le retaper dans 20 ans ?

La question est simple : ai-je besoin d’écrire ? Oui. J’adore écrire au stylo. Et je maintiens que l’écriture manuscrite est nécessaire pour fouiller les tréfonds de l’âme. Mais j’ai envie d’autre chose désormais que ces cahiers bien tenus, cette écriture soignée, ce travail studieux d’écolière (eh non, je ne suis toujours pas sortie de l’école). J’ignore quelle forme cela prendra exactement, même si j’ai déjà quelques pistes… Je vous en reparlerai sûrement le mois prochain.

En attendant, il y a ce blog. Je vais écrire ici, au clavier. Un bilan chaque mois pour ne retenir que l’essentiel. Et des articles certainement peu nombreux, au gré de mes humeurs, au fil de mes envies. Lune démasquée est un journal, mon journal créatif.

Et vous, avez-vous un agenda ? Un blog ? Un journal intime ? Comment envisagez-vous votre relation à l’écriture pendant cette année 2021 ?


Mes lectures de Janvier

Ayant retrouvé mes capacités intellectuelles (un cerveau capable de se concentrer sur les mots et de comprendre une histoire), un an après le burn out, je me remets doucement à lire, quelques minutes chaque soir avant de dormir. Voici mon bilan de janvier :

  • Invisibilité, roman ado d’Andrea Cremer et David Levithan. Bof… Trouvé dans une boîte à livres. Une lecture facile pour se remettre à la lecture mais rien de transcendant (des pouvoirs magiques, une ambiance fantasy qui semble vouloir s’inspirer d’Harry Potter, des personnages adolescents qui traquent les sortilèges dans New York… et une fin bien décevante).
  • À fleur de peau de Saverio Tomasella, un roman initiatique sur l’hypersensibilité. Je vous en reparlerai car ce livre mérite une vraie chronique.
  • Le trésor de Barracuda de Llanas Campos, roman jeunesse (pour de bons lecteurs, à partir de 8-10 ans) : des pirates découvrent un trésor inhabituel. Sympa !
  • En classe, nous lisons un album Magnard adapté du Tour du Monde en 80 jours de Jules Verne, tout en suivant avec un vif intérêt le Vendée globe (dont l’arrivée est imminente !)

À bientôt !

10 réflexions sur “Rayons de lune #21-01

  1. Bonjour,

    Je trouve cette idée d’agenda amélioré géniale. Cela permet de faire le point quotidiennement avec soi-même et de voir le chemin parcouru. Une vie se construit petit à petit, jour après jour.

    Je suis profondément convaincu de la force de l’écriture cursive. Que cela soit pour un agenda, un journal intime, un texte, un poème, etc. L’écriture est le reflet de l’âme à un moment précis, il y a évidemment les mots et les phrases, mais aussi la manière de les écrire (enluminures, petits dessins, changer soudainement la disposition des mots, entourer, rature,…). Ce n’est pas pour rien que la graphologie existe 😁

    La technologie ne permet pas cet accès aussi direct à notre esprit. Si je veux écrire le mot « soleil » d’une telle manière, il va falloir le taper et cliquer un peu partout pour le mettre en forme. L’écriture manuscrite libère et l’écriture sur ordinateur cloisonne. Et j’estime que les deux sont bons mais à différents moments: quand je commence un article, il y a d’abord une page blanche, un stylo et mon esprit qui ne se prive pas de partir dans le sens qu’il veut. Ensuite, l’ordinateur me permet de tout structurer.

    En ce qui concerne ton blog, c’est justement ta spontanéité et ta sincérité qui personnellement me plaisent. Ton blog est finalement une belle boîte à surprises et je ne sais jamais sur quoi portera le prochain article. Un dessin ? Une confidence ? Un avis ? Un poème ? Un texte ? Surprise 😉

    1. Merci Johan 🤗
      Tu m’encourages à continuer sur la même voie, c’est chouette !
      J’adore écrire à la main et, comme tu le dis, la mise en forme, les aspects graphique et visuel sont importants. Ils contribuent à l’expression et à la créativité.
      J’en reparlerai bientôt, je crois…
      Bonne soirée et merci pour ta visite ❇️

  2. Bonjour,
    Perso j’utilise le calendrier sur mon téléphone pour mes rendez-vous (j’en ai pas beaucoup) donc pas vraiment l’utilité d’un agenda papier.
    Pour le blog, j’ai aussi été tenté de me mettre à publier chaque semaine mais je me connais assez pour savoir que ce n’est juste pas possible… car parfois j’ai plein d’idées et à d’autres moments juste aucune envie d’écrire… un blog ne doit pas devenir une contrainte.
    Passe une bonne journée (pluvieuse par chez moi)

    1. J’étais comme toi : agenda sur téléphone. Je l’utilise encore pour noter les rendez-vous quand je suis en déplacement. Je n’ai jamais été adepte des agendas imprimés.
      Celui-ci, c’est différent car il est avant un compagnon du quotidien, pour noter des bilans quotidiens, des réussites, des questions, des to do lists… comme sur un bullet journal. Il y a des stickers, des bordures de pages que tu peux colorier… Bref, c’est plus qu’un simple agenda.
      J’ai tenté l’expérience en achetant un exemplaire 2020 en juin (moitié prix : opération zéro gaspi pour ne pas jeter les stocks invendus). J’aime beaucoup l’approche écologique des concepteurs, un couple breton.
      Pluie intermittente ici, mais on a quand même pu aller en récré. Ouf !
      Bonne soirée ❇️

  3. J’ai longtemps aussi essayé de me forcer à un rythme d’écriture pour les articles, surtout inspirée par ce que je voyais chez les autres qui arrivaient assez bien à s’y tenir (et certain.e.s blogueur.se.s sont naturellement prolifiques !). Mais je n’ai jamais réussi à suivre le rythme sans me causer un stress monstre, donc je t’encourage évidemment à écrire selon les envies du moment, car oui c’est comme ça que l’authenticité s’installe, article après article 🙂

    Ce que tu dis sur les journaux… à un moment j’avais installé tous les miens sous mon lit… dans mon van (qui est ma maison). Et puis je me suis dit… les risques de vol ou de destruction en cas d’accident/incendie sont vraiment trop gros. Donc je les ai finalement confiés à mes parents, dans mon ancienne chambre. Et j’en ai juste gardés quelques un pour les recopier à l’ordinateur, donc je te rejoins sur ton besoin de numériser tout ceci.

    Quant à la tenue d’un journal et son format… Oui, ça mérite réflexion et adaptation. Passé un temps j’écrivais tous les soirs ! Puis j’ai perdu le rythme. Je n’avais pas écrit une ligne en décembre, et subitement à la mi-janvier, j’ai noirci des pages. Je pense que c’est comme tout : être à l’écoute de ses envies et surtout ne pas se forcer, au risque de briser l’alchimie papier-stylo. Les mots viennent quand ils ont besoin de sortir, de toute façon.

    Bonne fin de janvier !

    1. Merci pour ton retour, Cléa.
      Je comprends que tu aies préféré mettre tes journaux à l’abri… même si j’imagine mal vivre loin des miens. C’est la seule chose que j’ai emportée quand j’ai quitté le domicile familial il y a 7 ans (avec quelques vêtements, quand même). Je n’allais pas les laisser à mon ex !
      Les blogueurs trop prolifiques me font fuir ! Je n’aime pas qu’on s’impose de façon trop marquée dans mon espace de lecture. C’est un peu comme la nourriture : il faut de tout avec modération sinon on s’écœure, non ?
      Ce mois est vraiment difficile. Aujourd’hui, c’est la Pleine Lune et je l’ai ressentie (sommeil troublé et élèves agités).
      Bonne soirée et merci ! ❇️

      1. Mes journaux sont loin sans l’être, je reviens régulièrement chez mes parents, ce n’est pas comme si je les avais laissés derrière moi comme tu aurais pu le faire (mais dans ton cas c’est une des rares choses que j’aurais mises dans la valise aussi !)

        Les trop prolifiques ne me font pas fuir mais je n’arrive pas à tout suivre, c’est sûr ! Mais je comprends ce que tu dis et te rejoins sur ça. Je préfère diversifier mes lectures que passer 50% de mon temps sur les mêmes blogues 😉
        Il en faut pour tout le monde !

        J’espère que l’ouverture d’un nouveau mois te procurera un peu de répit.

        Amitiés !

      2. Merci Clés, je l’espère aussi. Ma santé s’améliore au fil des jours donc je pense que ça va aller.
        Bon « février » à toi aussi ! Bises 💙

  4. Contente de te lire Nina!
    Le plaisir toujours, au coeur de l’écrire. Sinon à quoi ça sert, si on se met encore et toujours des obligations!
    J’ai lâché l’agenda pourtant je m’en étais offert un beau, c’est pas mon truc, je ne m’y sens pas à mon aise.
    Pour le côté petite fille sage, je comprends, ça fait quelques années que je m’autorise plus de liberté dans mes carnets…Hâte de savoir ce que ça va donner pour toi!!

    J’ai pensé fut un temps numériser tout ce que j’avais écrit. Et puis c’est passé. Je prends toujours le même exemple mais quand j’ai quitté l’Irlande j’ai tout laissé derrière moi et même si ça a été dur de faire le deuil de tous ces mots, toutes ces photos, tous ces objets, aujourd’hui je sais que ça m’a offert une forme de liberté.
    Tant que c’est là c’est bien, le jour où ces carnets ne seront plus là, c’est que le temps sera venus pour eux de me quitter, pour moi de vivre sans eux…

    Plein de bises
    Marie

    1. Bonsoir Marie,
      Merci pour ton retour. Comme je l’ai dit dans un autre commentaire, les agendas de My365 sont un peu plus que des agendas.
      Je t’admire d’avoir réussi à tout laisser derrière toi. Ce doit en effet être une vraie liberté. J’espère y arriver un jour. Ma fille l’a fait aussi et pense que j’y arriverai quand j’aurai avancé dans ma thérapie. On verra…
      J’avais beaucoup aimé ton article sur l’évolution de tes carnets. Tu es plus libre et plus créative, c’est chouette !
      Bonne soirée, Marie ❇️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.