[Dessin] Crayonnages 123

Depuis quelques jours, je crayonne (je n’ose employer le verbe dessiner). Cette activité m’apaise.

D’où me vient ce besoin de poser encre noire et couleurs sur le papier ? Je l’ignore. J’ai toujours considéré que j’étais « nulle en dessin ». Peut-être est-il temps de me faire confiance ? D’accepter de me lancer dans cette nouvelle forme d’expression.

Publier sur ce blog mes gribouillis est un défi pour moi qui ai tendance à penser que mes « œuvres » (au sens de « résultats d’une activité humaine ») sont nulles ou imparfaites. Après tout, pourquoi ma façon de griffonner serait-elle moins « bonne » que celle des autres ? Il n’y a en ce domaine aucune norme académique, aucune règle à respecter.

Il ne s’agit en réalité que d’une forme d’expression, une façon de projeter sur le papier une petite part de moi, un reflet de ma sensibilité intérieure.

Voici mes 3 premiers crayonnages.

Comme vous pouvez le voir, j’ai besoin de couleurs, de soleil et d’espoir en cette période parfois difficile.

Je compte sur votre indulgence… en n’osant espérer vos encouragements.

Bon dimanche à tous !

Le jour du soleil – 19 avril 2020
Fleur éolienne – 18 avril 2020
Salade de chiffres – 16 avril 2020

8 réflexions au sujet de « [Dessin] Crayonnages 123 »

  1. C’est très joli et vivant!
    Je crois que tout le monde peut créer, il suffit de faire taire les voix qui disent le contraire et se lancer.
    C’est un très bon exercice thérapeutique aussi.
    Merci pour ta confiance

    • Merci pour ta visite, Marie. Oui, tout le monde peut créer, même si la confiance en soi fait défaut. Je me dis que chaque petit pas contribue à la renforcer. Let’s be stronger !

  2. La fleur éolienne resplendit de luminosité, je trouve !

    C’est très bien que tu sois à l’écoute de tes besoins en matière d’expression créative. On ne sait jamais où ça peut nous mener, j’espère que tu continueras 🙂

    • Oui, je vais continuer. J’en ai fait deux autres depuis, que je posterai peut-être. Nous verrons bien où ça mènera, en effet.
      Merci pour ta visite et tes encouragements.

  3. C’est coloré, vivant, expressif ! Nous avons ceci en commun, je n’arrête pas de gribouiller aussi au détriment de l’écriture mais je me sens portée et aussi apaisée par cette expression…

    • Merci. J’ai beaucoup écrit en 2017 et 2018 (dont un roman). Depuis, j’ai du mal à trouver mes mots. Je me mets au dessin et ça me semble plus facile, désormais. Et c’est vrai que c’est apaisant.

    • Oui, ça me détend. Et ça m’aide à retrouver peu à peu mes capacités d’attention, de concentration, de précision qui ont été bien émoussées par le burn out.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.